L’adaptation


Accueil > Projet pédagogique > L’adaptation

Une adaptation calme et individuelle de chaque enfant est ・ la base d’une bonne relation entre les éducatrices et l’enfant et sert également à la création d’une relation de confiance entre les éducatrices et les parents. La micro-crèche favorise l’adaptation de par son équipe réduite, et son petit groupe d’enfants. Une semaine est nécessaire au minimum, aussi bien pour la famille que pour l’enfant afin de découvrir ce nouveau lieu de vie et de vivre ce temps de séparation en toute confiance. Cette période va conditionner les futurs échanges établis avec les professionnels de la crèche pour connaitre les besoins et les attentes de chacun par rapport àà ce mode d’accueil. L’adaptation est un temps nécessaire aÌ l’enfant pour avoir les moyens de se sentir accueilli aÌ la crèche et pouvoir être actif. Elle amorce une sécuritÈÏ affective, un besoin pour l’enfant de prendre ses repères (l’espace, l’équipe, les autres enfants, le rythme de la journée) et ainsi de s’épanouir. Le rôle des professionnels est un accompagnement aÌ la séparation. L’enfant va vivre le manque. Comme la séparation est répétitive et constructive, l’enfant va s’adapter à ce changement de manière naturelle et se nourrir de la présence et de l’attention de l’équipe de professionnels qui va prendre le relais. La permanence des adultes dans l’entourage de l’enfant permet la création d’une relation entre enfant et réfèrent. L’adulte par un travail d’écoute et d’observation doit pouvoir percevoir les besoins propres de chaque enfant et répondre de façon adaptée et personnalisée au sein de la collectivitÈÏ. Une relation ne s’établit pas automatiquement dès la première rencontre avec l’adulte, elle se construit au fil des jours.

Le déroulement

Jour 1

Présentation

+/- 1 heure

Les parents et lenfant sont salués par le groupe. Lenfant reste en contact direct avec ses parents, pendant que l’éducatrice parle aux parents. Il y a la possibilité de compléter le journalier ensemble (préférences de nourriture, habitudes de repos de lenfant, utilisation dune tétine etc.). L’éducatrice peut commencer à créer un premier contact avec lenfant (contact visuel, lui parler, le toucher). Les parents restent avec lenfant pendant tout le temps.

Jour 2

1ère séparation

 

1 à 2 heures

L’enfant rejoint son groupe de crèche, accompagné de ses parents. Si la situation le permet, la première tentative de séparation a lieu pendant 30 à 45 minutes. Les parents restent dans ou proche de la crèche, mais en dehors du champ de vision de l’enfant. Si l’enfant n’arrive pas encore à se séparer de ses parents, les parents restent dans le groupe.

Jour 3

2ème séparation

4 heures

Les parents viennent à nouveau avec l’enfant dans le groupe, puis, après quelques temps, ils font la deuxième tentative de séparation qui, si possible, dure environ 4 heures. L’enfant peut déjeuner à la crèche.

Jour 4

Journée quasi complète

6 heures

La durée de présence de l’enfant à la crèche ne devrait pas durer plus de 6h pendant le quatrième jour à la crèche. Les parents sont joignables à tout moment et peuvent rapidement venir à la crèche. L’enfant peut déjeuner à la crèche.

Jour 5

Journée complète

Toute la journée

L’enfant passe toute la journée à la crèche, il déjeune avec son groupe et, si possible, il dort dans la pièce de repos avec les autres enfants.